ELISA MURCIA · ARTENGO

 
 

ATLAS: Le pilier qui soutient le contenu du corps


Cette installation a pour nom complet “Atlas, le pilier qui soutient le contenu du corps. 4 kilos”, étant donné qu’elle prétend parler et réfléchir de manière poétique sur l’importance, le poids, que possède la signification, la mémoire, les conversations, etc, en nous, c’est à dire, notre corps en tant que pur contenant de connaissances, de messages, de concepts.

En effectuant des recherches sur la signification du mot “Atlas”, j’ai découvert que, en plus de faire référence, dans la mythologie grecque, à un jeune Titan que Zeus a condamné à porter sur ses épaules les piliers maintenant la Terre séparée des cieux, il s’agit du nom de notre première vertèbre cervicale. Cette dernière signification a été importante pour la conception de mon travail. Ainsi, une vertèbre soutient, à la manière d’un pilier, notre tête, la partie de notre corps la plus importante, celle qui donne les fonctions, les ordres, qui emmagasine, etc., or notre autre pilier indispensable est celui que constituent nos pieds, et qui soutient tout le poids de notre corps, considérant ce dernier, comme je l’ai dit précédemment, non pas comme un porteur d’organes, de flux corporels ou autres, mais comme un porteur de significations matérialisé par du texte, et des chaussures de mémoire comme colonnes de base.

2007. Installation “Transfer” (acétone, photocopie laser) sur tissu 100% coton. Embauchoirs de bois et embauchoirs de bronze fondu non poli.
-Dimesions : variables, environ 1,5 x 1,5 m.